Bienvenue sur mon blog ! Avant de vous laisser dévorer cet article, laissez-moi vous proposer de vous inscrire en cliquant ici pour que je vous offre mes vidéos exclusives afin de passer à l'action et prendre confiance en vous !

La procrastination est l’ennemi numéro un de tout porteur de projet.

Elle nous tire en arrière et nous empêche d’atteindre notre potentiel maximum.

Nous avons tous sans exception des rêves et des désirs qu’on aimerait tant accomplir au cours de notre vie.

Cela peut concerner tous les domaines de notre vie. Autant la sphère professionnelle que la sphère privée. Il peut s’agir d’une passion dans laquelle on aimerait progresser. Ou bien il peut s’agir d’une entreprise que l’on a toujours voulue créer.

Tout rêve amène à un but. Tout but amène à des objectifs. Et tout objectif amène à passer à l’action.

Et c’est bien là oú l’on a tous déjà ressenti plus ou moins de difficulté à avancer en direction de nos objectifs.

En tant qu’être humain, nous avons et aurons toujours des résistances pour le passage à l’action. Nous sommes attirés par les tentations, les plaisirs et l’inactivité.

Le plaisir et l’inaction font partie également de la vie, mais seulement à une petite dose.

De manière contrôlée et organisée. Le problème lorsqu’on ne se fixe aucune limite, c’est que nous risquons de passer beaucoup trop temps sur les activités qui procurent des plaisirs immédiats.

Et par conséquent, nous passons beaucoup moins de temps sur les activités qui pourraient nous rapprocher de nos buts. Ces actions qui nous procurent une satisfaction à moyen et long terme.

Tel est le combat entre vous et votre esprit pour réussir à mettre en place des bonnes habitudes de vie. Elles vous permettront de dépasser votre envie de ne rien faire.

Il  n’ y a nullement besoin de se blâmer pour un comportement qui fait entièrement partie de notre nature. Nous sommes seulement des êtres humains et par définition, des créatures imparfaites.

C’est pourquoi, le but de cet article est de minimiser notre tendance à remettre le passage à l’action au lendemain et de maximiser le passage à l’action quotidien.

Il est temps de ressortir tous les projets que vous aviez abandonnés et de repartir sur de nouvelles bases plus productives !

La productivité est une notion importante même si je ne la considère pas principale dans le domaine du bien-être. Il  y a des personnes qui se fixent constamment des objectifs et sont trop stressés pour les accomplir tous à la fois.

Cependant, un minimum de productivité est essentiel et vital pour la réalisation de vos projets. Ils vous permettent d’être proactif dans l’accomplissement de votre vie.

Si vous aimez faire une activité car vous êtes passionnés par celle-ci mais que vous avez trop d’obstacles psychologiques au sein de votre environnement, vous allez être bloqué.

C’est pourquoi il est essentiel de sonder au plus profond de vous même. Le but est de savoir si vous avez une petite, moyenne ou grande tendance à procrastiner .

En effet, tout n’est pas blanc ou noir. Il existe plusieurs degrés pour la procrastination et nous en aurons toujours une petite partie en nous.

Tentez de voir à quel point vous avez besoin de modifier vos comportements et vos habitudes.

Il est essentiel que vous soyez totalement honnête avec vous même.

Je sais que pour certains, cela peut être difficile à admettre que vous procrastinez et que vous en êtes responsables.

Pourtant, c’est la première étape qui va vous permettre d’amorcer un changement durable.

Débusquez votre point faible

 

article-procrastination-chercher

Il existe plusieurs facteurs qui amènent à remettre au lendemain la tâche du jour. Cela dépend de qui vous êtes, votre manière de pensée, votre personnalité et votre environnement.

Tout d’abord, commencez par repérer le moment dans la journée oú vous procrastinez le plus.

En effet, nous avons tous un moment dans la journée où nous avons plus tendance à ne plus vouloir travailler pour diverses raisons.

Par exemple, personnellement, c’est le soir après le repas, je ne me sens pas d’humeur productif, je suis tenté de regarder des films qui passent à la télévision avant de me coucher.

Pour d’autres cela sera en rentrant du travail, ils n’auront qu’une envie, c’est de se reposer. Peux-être que pour certains, cela sera le matin. Pour moi, c’est un des meilleurs moment pour travailler car nous avons encore toute notre énergie et concentration.

Dès que vous avez repéré le moment durant lequel vous ne vous sentez pas motivé à travailler, analysez en la cause .

Simplement, posez-vous la question : Pourquoi n’ai-je pas envie de travailler le matin/ l’après-midi/ le soir ? Est-ce parce que je travaille à la maison et que je ne suis pas concentré ?

Est-ce parce que je suis distrait par la télévision ?  Est-ce que je peux résister à l’envie de m’asseoir sur mon canapé et de regarder cette série ?

Ou bien serait-ce parce que je passe trop de temps à discuter avec quelqu’un au lieu d’avancer sur mes projets ?

Ou est-ce tout simplement car mon environnement est trop bruyant ? Est-il assez serein et propice pour une ambiance de travail ?

Comme vous le constatez, vous avez diverses raisons de ne pas vous mettre au travail.

Trouver une ou plusieurs raisons qui vous font procrastiner est un bon point de départ pour prendre conscience de vos points faible et de les modifier petit à petit en instaurant des bonnes habitudes.

Voyons ces différentes causes en détails.

Les distractions

C’est la cause principale de la procrastination. Nous ne pouvons souvent pas résister à la tentation d’amusement et de plaisir immédiat. Que cela soit par le biais d’un jeu vidéo, d’une télévision, de la radio, de l’ordinateur et avec notre notre génération actuelle… le fameux smartphone !

Celui-ci est particulièrement résistant .( au passage à l’action, pas aux chutes … 😉 )

La raison est que ,de nos jours, un téléphone portable ne sert plus qu’à appeler de toute évidence.

Il y a des tonnes d’applications, de jeux, de réseaux sociaux, internet, Skype, etc …

C’est comme une usine à distraction en permanence avec nous, surtout si nous disposons d’internet à l’extérieur.

Je ne suis de loin pas anti-technologie car beaucoup d’applications sont très utiles.

Mais seulement en temps voulu, lorsque nous en avons vraiment besoin.

Et c’est bien là toute la nuance entre utile et nuisible.

Notre habitude à ne pas savoir nous arrêter peut nous mener à nous laisser dépasser par toute ces nouveautés. Elles prennent notre précieux temps.

Votre état d’esprit

C’est une cause très importante et qui est également fortement liée à notre manque d’envie de passer à l’action.

Oui, je parle d’un état d’esprit négatif et décourageant pour soi-même.

Nous ne pouvons pas nous sentir motivé à accomplir quoique ce soit si nous nous sommes pas en harmonie avec nous-même . Toutes ces mauvaises habitudes de l’esprit vous nuisent, comme « L’auto-critique » et « L’auto-sabotage » . Nous trouvons toujours un défaut à ce que nous faisons. Cela nous rend totalement insatisfait et perfectionniste face à nous même.

Voyez votre esprit comme le lieu le plus important de vote vie car vous passez toute votre vie dans celui-ci. C’est pourquoi il est important que ce lieu soit agréable et paisible à vivre.

Vos croyances conditionnement le confort de ce lieu.

Un état d’esprit positif vous servira de parfait lieu pour travailler confortablement sans vous juger.

Par contre travailler avec un état d’esprit négatif, cela sera comme vous mettre au travail en vous asseyant sur le sol en pleine rue. Beaucoup moins facile hein ?

C’est cela l’influence de vote état d’esprit sur votre productivité, vos objectifs et vos résultats !

Et le but du développement personnel est de s’améliorer, de trouver notre voie et notre raison de vivre. Aller de manière calme et harmonieuse vers un résultat.

Apprécier le chemin qu’on emprunte tout en sachant qu’on avance pas à pas en direction de notre réussite.

Votre environnement

Il est étroitement liée à notre précédence cause. Nous vivons tous dans un certain environnement plus ou moins adapté pour travailler.

Si vous avez 6 frères, sœurs ou enfants, dont la moité sont en bas âge, ce n’est pas la meilleure ambiance pour avancer vos projets.

Un autre aspect auquel, on ne pense pas très souvent, c’est l’état de notre lieu de travail.

Supposons que vous travaillez dans votre chambre car cela est plus simple pour vous.

La différence est que vous n’avez pas besoin de faire le trajet et vous vous mettez directement au travail. Mais si vous vivez dans un « taudis » et que votre chambre est totalement désordonné et pas agréable.  Comment allez vous sentir ? Beaucoup moins motivant et productif.

Et oui ! D’une part, vous allez être déconcentrés par tous ces objets qui traînent dans votre chambre, d’autre part si vous n’avez pas un lieu harmonieux et paisible pour travailler, cela influencera votre moral et votre concentration.

Ce sont vos deux atouts fondamentaux pour avancer en direction de vos objectifs !

Prêtez attention à votre environnement !

Changez vos habitudes 

 

Après avoir pris conscience que vous êtes atteint par la procrastination et que vous l’avez un minimum accepté et après avoir identifiées les source principales de cette mauvaise habitude, il est temps de voir comment vous sortir de ce piège.

Grâce à ce petit travail de réflexion et d’introspection, vous savez quels sont les causes de votre tendance à procrastiner. Vous avez repéré que votre environnement n’est pas du tout propice au travail ou que vous vous répétez sans cesse des mots décourageants qui nous vous aident pas !

Voyons que ce vous pouvez faire pour amorcer un changement.

Tout d’abord, avant de commencer à faire ces changement, il est important d’ajouter ceci.

Il est indispensable que vous choisissiez une activité qui vous plaise, passionne et motive avant de penser à d’autres causes.

C’est la base.

« Faîtes un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. « 

Cette citation est tellement vraie !

Lorsqu’on aime ce que l’on fait, on associe plaisir et travail pour une seul activité !

C’est cela qui est merveilleux.

Prenez conscience de cela car même si vous avez le meilleure environnement au monde et que vous avez un bon état d’esprit, si vous faîtes quelque chose que vous n’aimez pas, vous ne prendrez du plaisir dans ce que vous faîtes.

C’est un conseil classique que tout le monde a certainement déjà entendu au moins une fois dans sa vie, pourtant peu l’applique réellement.

C’est effrayant d’appliquer ce principe en réalité car cela implique de changer nos habitudes, de travailler plus au départ et de sortir de notre zone de confort.

Résistez aux distractions

La solution pour réussir à mieux gérer vos distraction est … de vous discipliner.

Cela ne se fera pas du jour au lendemain.

Comme tout changement important, cela peut prendre un certain temps pour réussir à l’appliquer à long terme.

Mais de quelle manière vous discipliner ?

Tout d’abord, distinguez les moments de travail et les moments de détentes.

Beaucoup de personnes ne font pas cette distinction basique.

Par exemple, ils font leur devoirs ou tout autre travail en regardant la télévision, en écoutant la radio ou en discutant tout le long avec un ami !

C’est une énorme perte de temps et d’énergie !

Il est bien plus efficace de séparer ses deux types d’activités afin de profiter pleinement de chacune d’elle et non pas d’être à moitié présent dans chacune d’elle.

Privilégiez l’efficacité et la qualité, plutôt que l’inefficacité et la quantité.

Vous pouvez simplement vous chronométrer ou mettre un réveil pour faire des sessions de travail de 25 minutes, 45 minutes ou 60 minutes.

Personnellement, j’aime faire une pause de 5 minutes toute les 45 minutes, puis une pause de 20 minutes toute les deux heures environ.

Les pauses vous permettent d’être encore plus efficace que si vous aviez travaillé sans même les prendre. C’est pour cela que l’on dit « Plus, c’est pas toujours plus, cela peut signifier moins. »

Je ne sais plus de quel manière cela a été dit, mais j’ai retenu le principe : Je préfère travailler moins et mieux.

De plus, offrez vous des récompenses personnelles après l’accomplissement de vos tâches.

De cette manière vous utilisez les moments de détentes comme appâts et motivations supplémentaires pour finir vos tâches !

Faîtes le ménage

article-procrastination-distractionIl est temps de s’occuper de votre environnement et surtout les composants qui vous freinent dans celui-ci.

Entamez les modifications nécessaires que vous avez réussi à détecter lors de l’étape précédente. Vous devriez désormais avoir une vision plus claire de la manière dont vous pouvez vous y prendre afin d’avoir un environnement plus harmonieux.

Par exemple, si vous avez l’habitude de travailler dans votre chambre et qu’elle est trop bruyante car tout le monde y entre en faisant du bruit, vous avez deux solutions :

1. Communiquer avec les personnes avec qui vous vivez et leur expliquer clairement que vous avez besoin de tranquillité et de calme pour mieux travailler.

2. Vous en allez ! Oui, vous avez peux-être d’autres options que vous n’avez même pas encore envisagés pour travailler. Vous pouvez par exemple vous rendre dans une bibliothèque ou tout autre endroit calme afin de travailler.

En plus, ce qui est génial dans ce genre de solution, c’est que cela est un rapport gagnant-gagnant. Les personnes avec qui vous vivez peuvent faire du bruit au sein de la maison, tandis que vous, vous pouvez travailler tranquillement dans un lieu calme.

Ce genre de solution est rarement directement envisagée car nous avons le réflexe de défendre notre position et de vouloir absolument avoir raison et gain de cause.

Question de communication ! Mais … c’est un autre sujet !

Ensuite, faîtes en de même pour toutes les autres sources de distraction.

Débarrassez vous de votre télévision ou du moins, limitez vous à seulement quelques heures par semaine de visionnage.

Lorsque vous êtes en train de travailler, pensez à éteindre ou mettre en mode silencieux votre téléphone portable et tout autre source d’interruption.

Et voilà, vous disposez d’un environnement propice au travail et à l’accomplissement ! 😉

Prenez conscience de votre état d’esprit

article-procrastination-état d'esprit

Comme je vous l’ai dis avant, votre manière de penser et de vous juger va avoir une influence sur ce que vous ferez et votre tendance à procrastiner.

C’est pourquoi, il est essentiel de ne pas se juger si l’on ne se met pas au travail et d’être clément avec soi-même.

Prenez conscience de vos pensées à chaque fois que vous vous auto-jugez !

Et notez sur une feuille ou ailleurs ce que vous vous êtes dits.

De cette manière, vous pourrez mieux détecter les pensées qui sont récurrentes et qui se répètent !

Maintenant, tentez de les relativiser en observant, par exemple, que d’autres personnes ne sont pas toujours en train de travailler à 100 % et pourtant s’en sortent très bien !

De plus, tirez un trait sur un support à chaque fois que vous remarquez que vous vous critiquez.

Et comptez le nombre de trait à la fin de la journée.

Ne déprimez pas si vous en voyez beaucoup !

L’important est d’en prendre conscience et d’être proactif pour changer cela !

Et voyez cela comme un jeu, tentez petit à petit de diminuer le nombre de trait à la fin de chaque journée.

Pour conclure, prêter attention à vos habitudes de vie et à votre manière de pensée sont les indices essentiels afin d’être plus productif et réduire votre tendance à procrastiner.

Il est essentiel de prendre en main votre vie et votre manière de travailler.

Tout d’abord en pratiquant une activité qui vous plait et qui vous motive.

Ensuite, en appliquant les changements nécessaires dans les différentes composantes de votre vie.

De cette manière, vous avancerez avec plus d’aisance en direction de vos objectifs, de vos rêves et de votre vie idéale

Taha.

Passionné de psychologie et de développement personnel depuis de nombreuses années, je suis persuadé que nous avons un grand pouvoir sur le déroulement de notre vie ! Notre état d’esprit et nos actions créent nos plus beaux rêves et sont responsables de notre vie. C’est pourquoi, je veux partager mon expérience et mon savoir avec les plus motivés d’entre vous !

Comment être le gagnant de sa vie ?

...
Lire

Comment utilisez-vous votre énergie ?

...
Lire

Comment être en pleine forme chaque jour ?

...
Lire

Suivez mes vidéos !

Mon guide pour vous lancer !

advertisement

Rejoignez-moi !

Archives

Qui vous écrit ?

L'auteur du blog

Salut, je m’appelle Taha, je suis le créateur du blog :

Comment réussir sa vie

Pour connaître mon histoire et mon parcours, clique sur ma photo ou « L’auteur du blog ».